Publié le 28 Juin 2018

Quelques albums de musique brésilienne de 2018 à écouter de toute urgence. Tous ou presques composés et enregistrés par des musiciens assez proches.

L'album posthume de Biu Roque, formidable chanteur du Pernambuco, ancien membre du groupe de Siba, produit par Rodrigo Caçapa.  A Noite Hoje é a Maior.

Le dernier album de Gui Amabis: Miopia. Participations de Tulipa Ruiz et de Thiago França mais sinon, on retrouve les musiciens déjà à l'oeuvre dans son disque précédent, Ruivo em sangue de 2015.

Un grand disque de Mestre Anderson Miguel, la relève du coco, de la ciranda et du maracatu en direct de Nazaré da Mata (Pernambuco): Sonorosa.  On note deux participations au chant de Juçara Marçal (Metá Metá) et Jorge du Peixe (Nação Zumbi).  Un disque produit par Siba, rien de moins!

Un nouveau disque de Romulo Fróes, le formidable auteur compositeur de São Paulo :  O disco das horas, avec un morceau par heure. Coproduit par Thiago França et Cacá Lima avec une pléiade de formidables musiciens qu'on connait bien (outre Thiago au sax et à la flûte, Marcelo Cabral, Rodrigo Campos, Juliana Perdigão...)

Le premier disque de Marcelo Cabral, bassiste de Metá Metá: Motor. Avec des compositions de Marcelo Cabral, Romulo Fróes ou Clima.

Le dernier disque de la diva destroy Elza Soares, Deus é Mulher, toujours accompagnée de la même grande équipe de son avant dernier disque (Mulher do fim do Mundo). Avec des grandes compositions de Kiko Dinucci, Rodrigo Campos, Romulo Fróes, Alice Coutinho, Douglas Germano... que la crème de la musique brésilienne d'avant-garde.

Le nouvel album de la carioca Ava Rocha, avec une pléiade de musiciens géniaux aux manettes. Trança. Encore une fois, une pléiade de participants géniaux qu'on ne pourra pas tous citer : Negro Leo, Domenico Lancellotti, Tulipa Ruiz, Karina Buhr, Alessandra Leão, Kiko Dinucci,Juçara Marçal...

Voir les commentaires

Rédigé par Boeb'is

Publié dans #Brésil

Repost0